Linux

Chipset RT2500 en WPA2

Beaucoup d’ordinateurs (dont les miens) ont des chipsets RT2500 pour le Wifi. Ils peuvent être présents sur des PC fixes ou des portables.

Vous le savez certainement mais je préfère le rappeler que le WPA (Wifi Protected Access) est le moyen le plus sécurisé (à l’heure où j’écris ce billet) pour sécuriser un réseau Wifi. Contrairement aux faiblesse du WEP, WPA n’est “crackable” uniquement par la méthode bien connue du brute force.

Nous en sommes actuellement à la version WPA2 basé sur les protocoles AES et CCMP.

Si votre routeur Wifi ou votre BOX est dotée d’une clé WEP, je vous conseille vivement de changer pour le WPA qui vous évitera peut être des ennuis.

Nous allons installer les paquets nécessaires :

apt-get install wireless-tools module-assistant rt2500-source
module-assistant auto-install rt2500-source
insmod /lib/modules/2.6.21-2-686/kernel/drivers/net/wireless/rt2500.ko
lsmod

“rt2500″ doit être affiché dans la liste. Si c’est bon, continuons, sinon c’est que la paquetage n’a pas été installé. Dans ce cas, recommencez.

Pour ceux qui n’utilisent pas Debian et qui n’ont pas les paquets dans leurs dépôts, il y existe encore l’ancienne méthode :

cd /usr/src/modules
wget http://rt2x00.serialmonkey.com/rt2500-cvs-daily.tar.gz
tar -zxvf rt2500-cvs-daily.tar.gz
rt2500-cvs-2006071214/Module
make
make install

insmod rt2500.ko
lsmod

rt2500 doit être dans la liste !

iwlist ra0 scan // Pour tester que l’on reçoit bien le signal Wifi.

Nous allons maintenant éditer le fichier de configuration réseau :

vim /etc/network/interfaces

auto ra0
iface ra0 inet dhcp
pre-up ifconfig ra0 up
pre-up iwpriv ra0 set AuthMode=WPAPSK
pre-up iwpriv ra0 set EncrypType=AES
pre-up iwconfig ra0 essid “NOM_DU_WIFI” // VALEUR A CHANGER (ESSID)
pre-up iwpriv ra0 set WPAPSK=”CLE_WPA” // VALEUR A CHANGER (Clé WPA)

L’ordre est important ainsi qu’un /etc/init.d/networking restart

Et le tour est joué, votre réseau wifi protégé par une clé WPA-AES est maintenant accessible sur votre machine automatiquement, même au démarrage !

Il existe bien sur des outils en interface graphique tel que wpa-gui mais l’ancienne méthode est des fois plus efficace…

Référence

Software Engineeer at Red Hat, Private Pilot, French guy hiding somewhere in Canada.