Linux

Solution pour la lecture et l’écriture sur une partitions NTFS

La plupart des partitions Windows, et certains disques amovibles (clés USB, disques dur externe…) sont formatés en NTFS (New Technology File System).

Cela fait longtemps que Linux est capable d’accéder aux partitions NTFS mais en écriture il en était différent !

Mais depuis l’arrivée de NTF3-3G en version stable, c’est du passé !

Ce pilote est bien sur libre, et multi plate-forme : Linux, FreeBSD, NetBSD, Mac OS X…

Pour le téléchargement, le paquet ntfs-3g doit normalement se trouver dans les dépôts de votre distribution. Sinon, allez faire un tour sur le site officiel.

Pour Debian, faites:

# apt-get install ntfs-3g

Il est à noter que FUSE est nécessaire au bon fonctionnement de ntfs-3g. A noter que pour l’activer faites comme ceci :

# modprobe fuse

Normalement il est présent par défaut, mais on ne sait jamais.

Et maintenant, l’utilisation !

Il y a 2 méthodes pour utiliser ntfs-3g :

# mount -t ntfs-3g /dev/sda1 /mnt/sda1 -o locale=fr_FR.UTF8

ou

# ntfs-3g /dev/sda1 /mnt/sda1 (rajouter -o force si il ne veut pas !)

Noter que /dev/sda1 correspond au disque NTFS que vous désirez monter et que /mnt/sda1 doit être créer par vous.

Le démontage :

# umount /dev/sda1

Ensuite nous allons l’inscrire dans le /etc/fstab pour qu’il retienne le montage :

Rajoutez :

/dev/sda1 /mnt/win ntfs-3g defaults,users,locale=fr_FR.UTF8,umask=0 0 0

Voilà, vous pourrez enfin accéder aux fichiers encore présents sur ce système de fichiers fermé d’un système d’exploitation fermé mais encore courant chez les nouveau linuxiens

Software Engineeer at Red Hat, Private Pilot, French guy hiding somewhere in Canada.